LES ORIGINES DU LAHOCHI

     Au début des années 60, un californien, Fred Sailor, dit Satchamar,  part en Inde en quête de spiritualité. Il y reste une vingtaine d’années, se forme à différentes techniques tel que le yoga et reçoit l’enseignement de plusieurs maîtres spirituels dont Satya Saï Baba et Meher Baba (le LaHoChi n’est ABSOLUMENT PAS lié à l’enseignement de ces maîtres quelque peu décriés en Occident). De retour aux USA, il forme à Santa Monica, un groupe de discussion et de méditation  « Les Cessions de Lumière » pour des personnes en quête de développement spirituel.

     En février 1991, durant l’une de ces cessions, Satchamar, qui reçoit de plus en plus d’informations en provenance des plans supérieurs, canalise une méthode de soins énergétiques qu’il présente comme « La Guérison par la lumière angélique ». Pendant quelques temps, « les Cessions de Lumière » pratiquent cette technique aussi puissante que complexe.

     Le 15 mai de la même année, lors d’une consultation privée avec l’un de ses élèves, Michael-David Lawrience qui lui avait demandé si il n’existait pas un moyen plus simple de pratiquer « La guérison par la lumière angélique », il canalise une forme d’apposition des mains très spécifique et reçoit l’information que ces positions de mains sont appelées LaHoChi. Selon Satchamar, « le gardien » de cette fréquence d’énergie qui aurait des milliers d’années, se présenterait comme « Le Maître LaHoChi ». Ce maître aurait été un être humain ayant atteint le statut de Bouddha, c'est-à-dire l’éveil. La référence à Lao Tseu s’est manifestée plus tardivement par l’intermédiaire d’Elizabeth Chandler. « Des guidances récentes nous ont indiqué que nous étions maintenant autorisés à révéler les origines du LaHoChi, modalité de haute fréquence d’énergie de guérison. Cette puissante énergie aux possibilités infinies a pour origine les énergies de guérison du maître ascensionné Lao Tseu ».

     Le LaHoChi commence alors à se développer au sein des « Cessions de Lumière », groupe qui contient un noyau dur d’une trentaine  de personnes issues d’horizons professionnels différents. Michael-Davis Lawrience et Rio Watson vont dès lors se consacrer à la diffusion et à l’enseignement du LaHoChi, notamment auprès de nombreux praticiens de santé en Californie. Les retours sont très positifs et l’un de leurs élèves, acupuncteur de renom, se rend compte que le LaHoChi, associé à sa pratique, en accroît de manière considérable les effets. Ceci s’explique par le fait que le LaHoChi agit en priorité sur le corps physique et sur le corps  éthérique, corps sur lequel reposent les méridiens sollicités lors d’un traitement d’acupuncture. Il n’est pas rare de constater à l‘heure actuelle que certains acupuncteurs ou cliniques privées aux Etats Unis incluent le LaHoChi dans leur pratique.

     Paula Correïa, autre membre actif du groupe contribue à la création de « L’Institut LaHoChi ». A l’heure actuelle, « L’Institut LaHoChi » est l’école de référence aux Etats Unis où « praticien LaHoChi » est un métier à part entière, et se revendique comme le seul habilité à former des praticiens LaHoChi. Ego, quand tu nous tiens … (petite réflexion personnelle)

     Si le LaHoChi est arrivé jusqu’à nous, c’est grâce à la générosité de 2 personnes : Elizabeth Patric (Chandler) qui a rédigé le premier manuel de LaHoChi et Jean Cornudet, maître Reiki québécois qui en a assuré la traduction pour les francophones. Un immense merci à eux !

Nathalie Marache - 222 rue du Lavoir - Lieu-dit Pourzin - 42520 SAINT APPOLINARD

Tél : 07 89 94 51 34 - Mail : soyezzen.therapiesenergetiques@gmail.com

SIRET N°53305579400028 

Nathalie Marache a créé ce site avec WIX.COM - Mentions légales

  • Facebook
  • Instagram